Rechercher

Golden light




Un FPS Survival horror un peu particulier. En effet, il lie à son concept des principes de roguelike et… de Prop Hunt. C'est-à-dire des objets cachés qui bougent, et dans le cas présent qui vous attaquent (vous ne verrez plus jamais un pot de fleur pareil). Développé par Mr.Pink et édité par HypeTrain Digital, ce jeu est disponible, hors early acces, depuis le 11 Mars au prix de 19,99$ (préparez vous donc à la fameuse conversion € $ de steam, c’est à dire 19,99€). Vous avez également droit à une traduction FR, le titre étant localisé dans 10 langues (Anglais, Chinois simplifié, japonais, Coréen, Russe, Allemand, Espagnol, Français, Italien et Portugais).



Une des features mise en avant par les développeurs est la capacité de votre personnage à manger tout et n’importe quoi. Des têtes de chauves souris, des pistolets ou bien des PDA affichant votre map du niveau généré aléatoirement. Cela est assez perturbant en sachant que chaque produit ingéré à un effet sur votre personnage. Mais vu ce que votre personnage mange, il est logique qu’il puisse croiser un vélo qui parle ! (Oui oui, vous avez bien lu et non, je n’ai rien bu). Le jeu est par ailleurs disponible en coopération. À l’heure où je rédige cet article ainsi que le jour de la release, il ne sera possible de jouer qu’à deux. Mais Mr.Pink travaille déjà sur la possibilité de visiter les labyrinthes de chaires à quatre joueurs afin de sombrer doucement dans la folie en bonne compagnie. Chaque run sera différente, car des photos de mémoire vous permettront de durcir ou faciliter votre avancée ainsi que de débloquer de nouvelles armes et compétences.


Pour ce qui est du scénario, nous incarnons un personnage asexué (du moins, l’interprétation semble libre) qui déprime dans son appartement suite à la disparition de sa conjointe, a priori emportée par un démon de l’enfer infernal à travers un estomac. Et notre personnage sans peur (mais sans doute pas sans médoc) saute la tête la première afin de retrouver sa conjointe. Il fera alors face à des murs de chaire, rappelant la paroi gastrique, des entités parlantes ainsi que des monstres voulant l'empêcher de descendre plus profondément dans les strates infernales de ce dédale sanglant. Simple folie ou hallucination, ce n’est qu’en avançant au fond de ces ténèbres que la vérité sera digérée.



36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout