top of page
Rechercher

La réalité augmentée et virtuelle, un futur passé?

Cela fait plusieurs années qu’on nous parle de réalité virtuelle, entre les films, les jeux, les gadgets et autres appareils tel le PSVR ou encore l’Occulus Rift.

Il est l’heure de faire un constat sur cette technologie et sur ce qui est prévu, ou développer, pour le futur.


Technologie innovante mais ayant du mal à décoller due en autre à son coup sur le marché, la VR fascine autant qu’elle révulse. Des salles de jeux en disposent, des particuliers, des professionnels, mais souvent, le casque est utilisé comme gadget, se trouvant à être utilisé rarement afin de profiter de l’expérience.

Cependant, des analystes estiment que pour l’horizon 2024, le nombre de casques utilisé devrait doubler (passant ainsi de 27.7 millions à 46 (source : Presse Citron). Cela se base sur le développement vidéoludique et également le métavers, qui selon 52% des joueurs interrogés, peut changer l’industrie.


Pourtant, beaucoup de projets perdent en rapidité, en visibilité et donc finissent par sombrer, c’est le cas des Google Glass. Google décide de mettre fin (encore) à un de ses projets. Pour l’entreprise, il faut développer la réalité augmentée et non virtuelle, et s'allie avec Samsung dans le but de créer un smartphone AR/VR (source : Presse Citron). Ce n’est pas la première fois que Google abandonne un projet pouvant être novateur dans un but de rendement et de développement technologique (Je pense notamment au Block Phone).

C’est par ailleurs dans ce but que Samsung s’intéresse à de nouvelles technologies comme la peau électronique (source : Presse Citron). Le géant Coréen voudrait lier cette e-skin au metavers afin de ressentir les sensations de son avatar dans le monde virtuel. D’autres chercheurs estiment qu’une utilité médicale serait plus intéressante dans le but de remplacer de la peau brûlée ou bien d’autres soucis corporels.


Mais qu’en est-il dans la vie de tous les jours? De nombreuses entreprises ont développé un marché de réalité augmentée et virtuelle, afin de permettre à leurs usagers de choisir leurs produits depuis chez eux, comme une visite en 3D d’appartements. 69% des français seraient d’ailleurs intéressés par ce mode de consommation (Source : Retail VR). C’est également dans ce but qu’Apple mise sur la réalité augmentée et non le métavers, afin de permettre une concurrence directe à feu les Google Glass (Source : Service Mobile).



Les perspectives pour le futur de cette technologie sont nombreuses. Il existe d’ailleurs plusieurs projets d’améliorations ou de développement afin de rendre l’expérience et l’utilisation facile pour chaque type d’utilisateur. Il serait question dans un premier temps d’immerger l’utilisateur sans l’enfermer dans l’isolement d’un casque dans le cadre de la VR et de créer une interaction bien plus grande avec son environnement virtuel d’après William Eldin, CEO de la société XXII, spécialiste dans l’analyse de vidéo en intelligence artificielle (Source : Meilleure innovation).

Pour d’autres, l’avenir de la technologie se situe dans les supports de cette réalité virtuelle et augmentée, comme avec les lentilles connectés, un produit qui pourrait permettre également d’avoir une correction rétinienne pour les personnes ayant des soucis de vision (Source : Journal du Geek).


Malgré l'avancée technologique, il ne faut pas oublier de prendre cela avec des pincettes et aussi de prendre garde au risque sur la santé. Je vous mets donc, en fin de cet article, quelques liens vers des pages parlant des réglementations et des conseils médicaux sur l’usage de casques et autres appareils de VR/AR et sur les différences entre AR/VR et Réalité mixte :

- ANSES : Les risques et bonnes pratiques

- FRANDROID : Les différences entre VR/AR/RM


Posts récents

Voir tout
bottom of page